Olivier Maurel

Écrivain militant – Non à la violence éducative !

Essais sur le mimétisme

ESSAIS SUR LE MIMETISME
Sept œuvres littéraires et un film revisités à la lumière de la théorie de René Girard.

L’Harmattan, 2002

René Girard, en mettant à jour les grandes étapes fondatrices de la culture et des mythes, a permis de percevoir la dynamique fondamentale des rapports humains où la violence joue un rôle majeur.

Et parce que « toute pensée décrit un cercle autour de la violence fondatrice », les grands écrivains, par leur familiarité avec les mythes et leur volonté, à travers ces mythes, de mettre à jour la vérité, laissent transparaître, dans la structure même de leurs œuvres, le fonctionnement de cette violence. La connaissance de la pensée de René Girard permet de l’y déceler aussi nettement que l’image radioscopique révèle l’ossature du corps.

Roméo et Juliette révèle alors son double sens : “légende d’or” d’un côté, “vile rhapsodie” de l’autre. Les passions des personnages de Phèdre s’avèrent mimétiques et cette tragédie une étonnante entreprise de démythification. Voltaire apparaît, dans Candide, comme un des plus fidèles illustrateurs de la crise mimétique. Dans Les Liaisons dangereuses, Valmont et la marquise de Merteuil, les deux personnages masqués, s’avèrent malgré leur sulfureux prestige, moins autonomes que Madame de Tourvel. Musset et Flaubert révèlent le mimétisme à l’œuvre dans les grandes crises politiques du XIXe siècle à travers Lorenzaccio et l’Education sentimentale, même si le premier échappe moins bien que le second aux illusions romantiques. Le Moulin de Pologne de Giono est à la fois mythe et roman de persécution. Quant à Zelig, de Woody Allen, il est peut-être et paradoxalement le grand mythe burlesque et véridique du mimétisme lui-même.

L’étude de ces œuvres m’a amené à proposer en conclusion un complément à la théorie girardienne de l’évolution de l’humanité, complément qui prend en compte la violence éducative infligée aux enfants depuis des millénaires. De plus, je propose aux enseignants et aux étudiants une grille de lecture qu’ils pourront eux-mêmes appliquer à d’autres œuvres littéraires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>